Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Contacts



Marignane

Tel : 04 42 85 7007
Tel : 04 42 85 8613

Email: cgc.ecf@free.fr


La Courneuve

Tel : 01 49 34 4000
Tel : 01 49 34 4750

syndicat-cn-cgc@eurocopter.com

Recherche

Votre bureau

A Marignane

A La Courneuve

  • Jean-Luc  DEMILLY
  • Jacques ROSSE
  • Christophe CIUMEI

Archives

15 décembre 2010 3 15 /12 /décembre /2010 20:08

Marignane le 15 décembre 2010

Monsieur le Président Directeur Général,

 

Nous apprenons le départ de Monsieur Christian GRAS, membre du comité exécutif d’Eurocopter et directeur de la direction « Customer ». Pouvez-vous nous confirmer cette information ?

 

Si tel était le cas, à quelques jours de la mise en place de la nouvelle organisation et seulement quelques mois après son arrivée, quelles en sont les raisons ?

 

Dans une période déjà fort délicate pour l’entreprise et les salariés, ne risque-t-on pas de dégrader notre image auprès des clients et, de fait, la crédibilité de notre société.

 

Les personnels déjà affectés par un premier changement de directeur, puis par la mise en place d’une nouvelle organisation ne risquent-ils pas de ressentir toutes ces modifications comme des éléments de stress supplémentaire à une situation déjà mal vécue par certains ?

 

Cela remet-il en question la réorganisation dans le secteur ?

 

Nous vous remercions par avance pour les réponses que vous voudrez bien nous apporter et,

 

Nous vous prions d’agréer, Monsieur Le Président Directeur Général, l’expression de nos respectueuses salutations.

 

 

 

 

            J-M. RODRIGUEZ                                                             R. PERDIGON

            Secrétaire                                                                            Secrétaire Adjoint

 

 

Copie : MM. M. SESQUES    EP,  P. PEZET    EPF

 

PS : Ce courrier sera porté à la connaissance des salariés.

 

 

 Réponse du Président Bertling

 

 

Partager cet article

Repost 0
Publié par CGC EUROCOPTER - dans Tracts
commenter cet article
1 décembre 2010 3 01 /12 /décembre /2010 15:00

AGIRC-ARRCO : Retraites Complémentaires

 

        

La négociation AGIRC-ARRCO s’est ouverte le 25 novembre 2010 sur fond de déséquilibre financier des régimes à très court terme, dès 2009 pour l’AGIRC, et dès 2010 pour l’ARRCO. Une situation intenable car la seule possibilité est de combler le besoin de financement par une ponction sur les réserves. Il est donc nécessaire et incontournable de trouver un consensus entre les partenaires sociaux sur les leviers d’équilibrage des régimes à court et moyen termes.

 

La première urgence pour la CFE-CGC était de proroger la durée de l’accord actuel à échéance du 31 décembre prochain, notre priorité étant de permettre aux salariés qui veulent partir début 2011, de pouvoir le faire en toute sérénité dans des conditions inchangées, le temps de négocier.

 

Le premier objectif de la CFE CGC est atteint : l’AGFF* est prorogé jusqu’au 30 juin 2011.

 

L’accord signé le 25 novembre en fin de séance par la CFE-CGC reprend la mesure suivante :

 

« …l’accord national interprofessionnel du 23 mars 2009 sur les régimes de retraite complémentaire est prorogé jusqu’au 30 juin 2011, date à laquelle il cessera de produire ses effets ».

  Retraite 22

La négociation entre maintenant dans la phase de diagnostic sur les perspectives financières des régimes. L’objectif est de négocier les leviers permettant de garantir de manière pérenne le niveau des retraites complémentaires.

 

L’enjeu est bien le maintien du niveau de vie à la retraite et la défense du taux de remplacement pour toutes les générations et notamment les plus jeunes.

 

Il est aussi, pour la CFE-CGC, d’éviter (mieux,… de contrer !) les désirs d’égalitarisme sur les retraites. C’est pourquoi nous sommes formellement opposés à toute idée de fusion de l’AGIRC et de l’ARRCO. Cette fusion mettrait à terme en danger le niveau des retraites des cotisants actuels à l’AGIRC, à savoir les non cadres (à partir de 270 points) et les cadres.

 

A la CFE-CGC, nous faisons la différence entre l’équité de traitement et l’égalité de traitement !

 

 

*AGFF : dispositif qui permet le financement de la retraite complémentaire AGIRC-ARRCO à taux plein avant 65 ans.

 

Partager cet article

Repost 0
Publié par CGC EUROCOPTER - dans Tracts
commenter cet article
30 novembre 2010 2 30 /11 /novembre /2010 14:22

DECLARATION DE L’ENTENTE FO/CFE-CGC SUR LA GESTION DES CONGES PAYES POUR 2011

 

 

 

L’activité de notre société a évoluée depuis ces dernières années et s’est lissée. Le caractère saisonnier de nos charges est beaucoup moins marqué et a amené nos responsables à assouplir l’organisation du travail jusqu’à la rendre flexible et à maintenir une activité durant tout l’été. Celle-ci, bien que plus faible est une réalité.

 

Les élus et représentants de l’entente FO/CFE-CGC constatent que les salariés ont toujours su s’adapter en mariant les contraintes opérationnelles et leur vie personnelle. La mise en place d’une permanence, d’une continuité de service ou d’une organisation du travail a toujours été rendue possible par la conciliation des intérêts des parties. Tout autant que les intéressés en débattent suffisamment à l’avance.

 

Aujourd’hui, sous couverts d’économies sur les coûts de fonctionnement, une période de fermeture durant la première quinzaine d’août est imposée et de quatre semaines pour les secteurs EPS. Cette période bloquée est assortie d’une batterie de mesures qui mises bout à bout vont contraindre le système et supprimer les marges de manœuvre dans les secteurs.

 

Les élus et représentants de l’entente FO/CFE-CGC continuent de penser qu’il est illusoire de vouloir régler le fonctionnement de notre société comme celui d’une PME.

Les élus et représentants de l’entente FO/CFE-CGC estiment toujours qu’il vaut mieux réguler le système actuel avec les usages en vigueurs plutôt que de le  contraindre.

 

 

Les élus et représentants de l’entente FO/CFE-CGC donnent un avis défavorable sur la gestion des congés payés pour 2011.

Partager cet article

Repost 0
Publié par CGC EUROCOPTER - dans Tracts
commenter cet article
30 novembre 2010 2 30 /11 /novembre /2010 14:07

DECLARATION DE L’ENTENTE FO/CFE-CGC

SUR LE PROJET DE PLANIFICATION PREVISIONNELLE

DES HEURES EXCEDENTAIRES COLLECTIVES

DANS LA PROGRAMMATION ANNUELLE INDICATIVE 2011

 

 

Le projet de planification prévisionnelle des heures excédentaires collectives dans la programmation annuelle indicative 2011 est dimensionné pour faire face à une activité soutenue.

Comment concilier un plan de charge soutenu (du  niveau de 2008), avec en corollaire les heures excédentaires collectives et la suppression de 400 postes à Eurocopter ?

 Les fonctions support sont nécessaires pour l’activité d’Eurocopter, les emplois dits de structure et de production sont directement liés.

 

Pour les élus et représentants de l’entente FO/CFE-CGC

Il ne doit pas y avoir d’usine à deux vitesses !

 

Les élus et représentants de l’entente FO/CFE-CGC ne peuvent cautionner d’une part une remise en cause des emplois d’une catégorie de salariés et d’autre part une augmentation substantielle du temps de travail dans les secteurs de production. La sectorisation des calendriers et le maintient des objectifs EccoLEAN ne sauraient être des réponses acceptables à la situation de notre entreprise.

 

Le double volontariat pour les mesures EccoLEAN d’un côté et le double volontariat pour les heures excédentaires de l’autre ne doit pas être une simple déclaration et doit être posé en principe incontournable.

La  paix sociale n’a rien à gagner dans la contrainte.

 

les élus et représentants de l’entente FO/CFE-CGC donnent un avis défavorable au projet de programmation annuelle de l’organisation du temps de travail pour 2011.

Partager cet article

Repost 0
Publié par CGC EUROCOPTER - dans Tracts
commenter cet article
30 novembre 2010 2 30 /11 /novembre /2010 12:34

COMPTE RENDU DE LA REUNION PLENIERE

DU CCE du 25 novembre 2010

 

 

1-         Information/Consultation sur le projet d’organisation modifiée du groupe Eurocopter (réunion de consultation).

 

Suite à la réunion d’information du 17/11/10, le CCE était consulté sur le projet de modification de l’organisation du groupe jusqu’au niveau N-3. Dans la déclinaison directe des projets « Span of Control » et « Micro Unit », chaque direction a présenté son organisation profitant de l’occasion pour l’adapter aux nouvelles conditions industrielles, commerciales et économiques. Le résultat a entraîné la réduction de 211 unités ou boîtes (sur N à N-7), avec des disparités suivant les directions (ET +5, ED -46, etc.…).

 

 

Pour les élus de l’Entente FO/CFE-CGC, les raisons qui ont amené à cette nouvelle organisation ne sont pas toujours bien perçues, même si une volonté d’améliorer le management de proximité est visible, entre autre par la réduction du nombre de services transnationaux à la direction technique. Ne pouvant présager de l’efficacité que cette organisation aura à l’avenir sur le bon fonctionnement de l’entreprise, les élus aux CCE se sont abstenus à l’unanimité.

        

 

2-         Information/Consultation sur le projet de planification annuelle indicative 2011 (réunion d’information et de consultation)

 

Après un rappel des règles de base de l’accord SAFE, la direction a présenté les orientations du projet de programmation annuelle 2011. L’annualisation se base sur l’alternance de semaines à 4 ou 5 jours travaillés dont 2 jours spécifiques travaillés en heures excédentaires au profit du Compte Epargne Temps Collectif. Ces deux jours ont été positionnés en début d’année.

 

Si nécessaire pour le bon fonctionnement de l’entreprise, les directions pourront avoir recours à des heures excédentaires, prioritairement positionnées les jours non travaillés. Elles seront définies par sous-ensemble en fonction des besoins. Leur positionnement et toute adaptation seront discutés au niveau de la commission de suivi des horaires et en CE (MA et CN). Le contingent d’heures supplémentaires sur l’année par salarié est fixé à 175 heures, au-delà elles devront être récupérées.

 

Pour l’exercice 2011, le nombre de jours de RTT pour les non cadres est de 31 et les cadres en forfait jours bénéficieront de 16 jours de RTT.

365 - (105  + 25+ 8) – 211 = 16 (105 samedi et dimanche,  8 jours fériés et 211 du FJ)

                                                                                                                            

 

 

Pour les élus de l’Entente FO/CFE-CGC, la demande d’alterner le plus possible des semaines à quatre et cinq jours ainsi que le traitement des quelques cas spécifiques ont été pris en compte. Pour ces raisons et concernant exclusivement le calendrier général, les élus de l’Entente FO/CFE-CGC ont donné un avis favorable à l’unanimité.

 

 

3-         Information/Consultation sur la période de prise des congés payés pour 2011 (réunion d’information et de consultation)

 

Pour la 2ème année consécutive, la direction nous a présenté son plan de fermeture complète de l’usine du 1er au 13 août. Elle le justifie par les économies réalisées (climatisation, transport, etc.…), mais également par l’amélioration des conditions de travail et d’efficacité due à une période de reprise plus courte.

 

Cependant, pour les élus de l’Entente FO/CFE-CGC, même si la direction prendra en compte au cas par cas les situations spécifiques de gardes d’enfants partagées et autres, cette obligation n’en est pas moins une limitation de flexibilité pour le salarié souhaitant prendre ses congés payés à une autre période. Pour ces raisons, les élus de l’Entente FO/CFE-CGC ont donné un avis défavorable à l’unanimité

 

 

------------------

 


Lors de ce CCE et non prévu à l’ordre du jour ont également été traités deux points.

 

 

1-    Par courrier du 25/10/10, nous avions interpellé le président du CCE sur les restrictions de vols pour nous et nos clients que peut engendrer le décret d’application  du 20/10/10 de la loi n°92-1444.

 

Ces restrictions s’appliquent sur les zones à forte densité de population. A ce titre, le site de Marignane n’est pas concerné à ce jour. En revanche, certains de nos clients opérant en France pourraient être mis en difficulté. La direction et nous-mêmes resterons vigilants à la situation, ainsi qu’à toutes évolutions possibles de cette loi.

 

 

2-    Evolution du projet Joséphine (transfert du site de La Courneuve vers celui de Dugny)

 

Malgré des informations alarmistes dans la presse, Joséphine suit son cours. L’équipe de projets s’emploie à aplanir toutes les difficultés qu’elles soient techniques ou financières. Les élus de l’Entente FO/CFE-CGC veilleront à ce que ce transfert soit une réussite. Ils apportent tout leur soutien aux personnes en charge du projet par différents lobbyings auprès des politiques et toutes personnes susceptibles d’avoir une influence positive.

Partager cet article

Repost 0
Publié par CGC EUROCOPTER - dans Tracts
commenter cet article
30 novembre 2010 2 30 /11 /novembre /2010 12:00

Partager cet article

Repost 0
Publié par CGC EUROCOPTER - dans Dossiers
commenter cet article
26 novembre 2010 5 26 /11 /novembre /2010 11:00

Danièle Karniewicz, secrétaire nationale en charge de la protection sociale vous informe :

 

Négociation AGIRC ARRCO du 25 novembre 2010 : première étape réussie !

 

Le premier objectif de la CFE CGC est atteint : l’AGFF* est prorogé jusqu’au 30 juin 2011.

 

Notre priorité est de protéger les salariés afin qu’ils puissent partir en retraite au premier semestre 2011 dans des conditions inchangées, le temps de négocier. L’accord signé hier en fin de séance par la CFE-CGC reprend la mesure suivante :

 

« …l’accord national interprofessionnel du 23 mars 2009 sur les régimes de retraite complémentaire est prorogé jusqu’au 30 juin 2011, date à laquelle il cessera de produire ses effets ».

 

Nous entrons maintenant dans la phase de diagnostic sur les perspectives financières des régimes. L’objectif est de négocier les leviers permettant de garantir de manière pérenne le niveau des retraites complémentaires.

 

L’enjeu est bien le maintien du niveau de vie à la retraite et la défense du taux de remplacement pour toutes les générations et notamment les plus jeunes.

 

*AGFF : Association pour la gestion du fonds de financement de l'AGIRC et de l'ARRCO, dispositif qui permet le financement de la retraite complémentaire Agirc Arrco à taux plein avant 65 ans.

 

 

Partager cet article

Repost 0
Publié par CGC EUROCOPTER - dans Dossiers
commenter cet article
25 novembre 2010 4 25 /11 /novembre /2010 20:05

Les négociations AGIRC/ARRCO s’ouvrent

 

Le 25 novembre 2010, les partenaires sociaux ont ouvert les négociations pour le renouvellement de l’accord AGIRC/ARRCO et AGFF, l’actuel se terminant le 31 décembre 2010.

 agircarrco

La CFE-CGC s'implique dans ces négociations avec l'objectif de pérenniser la retraite complémentaire, notamment celle de l'AGIRC.

 

Pour permettre  à chacun de mesurer les enjeux de ces négociations pour les mois qui viennent, vous pouvez  prendre connaissance des fiches suivantes :

 

 

  • Fiche 1 : La naissance de l'AGIRC : c'est la CFE-CGC qui est à l'initiative de l'installation de l'AGIRC en 1947. C'est sur ce modèle de retraite par répartition que se sont construits les autres régimes complémentaires.

 

 

 

  • Fiche 2 : AGIRC et ARRCO, comment ça marche ? La retraite, en France, est un système à deux étages : un régime de base à la Sécurité sociale auquel s'ajoute un régime complémentaire obligatoire AGIRC/ARRCO. Ces régimes complémentaires sont directement gérés pas les partenaires sociaux.

 

 

 

  • Fiche 3 : La situation actuelle de l'AGIRC et de l'ARRCO : elle est délicate car intimement liée à l'état de santé des entreprises et des salaires versés. À la crise s'ajoutent les contraintes démographiques qu'il faut intégrer pour le long terme.

 

 

 

  • Fiche 4 : Perspectives d'avenir et conditions de retour à l'équilibre : les besoins de financement des régimes complémentaires sont connus. Plusieurs leviers existent pour y répondre : les négociateurs auront à trouver la meilleure combinaison.

 

 

 

  • Fiche 5 : Les avantages familiaux

 

 

 

  • Fiche 6 : La pension de réversion

 

 

La CFE-CGC explique la retraite complémentaire...

si vous avez accès à DailyMotion

Partager cet article

Repost 0
Publié par CGC EUROCOPTER - dans Dossiers
commenter cet article
25 novembre 2010 4 25 /11 /novembre /2010 11:00


Suite à la demande d'information de l'Entente FO/CFE-CGC/CFTC sur la politique de développement de l'entreprise, la spécialisation des sites du groupe et la pérennité des sites français, Monsieur Le Président Directeur Général, Lutz Bertling nous a adressé le courrier suivant.

Les élus de l'Entente FO/CFE-CGC/CFTC vont examiner dans le détail les implications de ce courrier. Ils resteront vigilants à la situation et à la façon dont celle-ci serait amenée à évoluer dans l’avenir, persuadés qu’une transformation durable de notre groupe ne peut se faire aux dépens des salariés, tant français qu’allemands, qui lui confèrent âme et raison d’être.

Les tenants et les aboutissants précis seront passés à la loupe dans les instances représentatives des CCE et Comité Européen.

Au-delà de la théorie, les élus de l’Entente FO/CFE-CGC/CFTC demandent à ce qu’une déclinaison précise sur le partage du travail nous soit faite sur le prochain appareil de notre gamme : le X4 ! 

 

Marignane, le 23 novembre 2010

 



 

 

logo eurocopter

 

Précisions sur la spécialisation des sites du Groupe et

la pérennité des sites français

 


 

Afin de sécuriser l'avenir de l'entreprise et de voir aboutir notre vision 2020, nous avons lancé, fin 2009, à l'échelle du Groupe, le programme de transformation Shape. Ce programme doit limiter l'impact et les conséquences de la crise et offrir au groupe un avenir placé sous le signe du profit, de la compétitivité et de la pérennité.

 

Il prévoit convrètement d'assurer notre futur en lançant d'importants investissements long terme dans l'innovation et dans la Recherche & Développement qui permettront de conserver notre position de leader sur le marché de l'hélicoptère dans les années à venir. Le financement de ces investissements sera réalisé grâce aux mesures d'économie initiées dans le cadre du module Save.

 

De plus, afin d'introduire des changements durables au sein d'Eurocopter, il est impératif de compléter notre action en engageant des mesures d'amélioration. Le projet CCAP (Core Competence Analysis Project ou projet d'analyse des compétences clés) représente une des initiatives les plus importantes dans ce domaine. Elle nous a permis d'identifier les compétences qui, dans le secteur de l'Engineering, de l'Industrie et du Support client et Services ont une importance fondamentale pour le maintien de notre compétitivité.

 

Il est stratégique et primordial qu'Eurocopter maintienne et renforce sa capacité à concevoir des hélicoptères dans leur globalité et tout au long de leur cycle de vie, à savoir définir, spécifier, développer, tester, certifier, fabriquer et soutenir ses appareils. Cette capacité générale sera maintenue aussi bien en Allemagne qu'en France.

Ce processus se décline à deux niveaux, le développement et la conception. Concernant le développement des systèmes des hélicoptères, les spécifications des ensembles dynamiques, des rotors, de l'architecture électrique ainsi que les structures seront définies dans les 2 pays. Il en ira de même pour l'architecture des systèmes avionique et des logiciels, domaines pour lesquels on poursuit l'idée de créer des pôles de developpement dédiés.

 

En phase de conception au cours de laquelle sont définis dans le détail les sous-ensembles des composants dynamiques (BTP, BTA, etc,..) des systèmes électriques, des cellules, des pales, l'activité sera conduite, conformément au modèle d'activités du groupe EC, soit en interne dans les centres d'excellence concernés, soit chez un partenaire externe. En conséquence, les opérations de conception et de production seront localisées au plus près des centres de gravité industriels correspondants actuels ou futurs. Ainsi la conception de détail des structures se fera en Allemagne et celle des systèmes dynamiques et électriques en France.

 

L'absence de benchmark externe pour ce qui concerne l'activité pales nous a conduits à maintenir cette activité en France et en Allemagne, mais, afin de maximiser l'efficacité du centre d'excellence Pales en France, le programme Joséphine a été lancé. Ce projet de réimplantation de l'activité actuelle du site de la Courneuve sur un site entièrement neuf (sous réserve qu'un équilibre économique acceptable du projet soit trouvé) a pour but d'en optimiser la productivité et de développer des synergies avec les pôles de compétitivité parisiens et Innovation Works d'EADS.

 

C'est dans cet esprit que les futurs projets innovants et de haute technologie, que notre environnement (concurrence, réglementation, marché) nous impose seront conduits, car ils contribueront à sécuriser notre stratégie. A ce sujet, l'axe de développement «Green Helicopter» (hélicoptère respectueux de l'environnement) sera implanté en Allemagne, alors que l'axe de développement « Speed and range» (plus grande vitesse et plus large rayon d'action) le sera en France. Il est bien entendu que lorsque ce sera judicieux, les technologies et compétences issues des autres pôles d'excellence viendront également enrichir ces axes prioritaires.

 

L'avenir des sites français est rendu véritablement pérenne grâce a ces décisions ciblées. Ces orientations fondamentales ne seront pas remises en question par les nouveaux éléments que le projet CCAP pourrait encore apporter, mais il est bien entendu qu'Eurocopter se réserve la possibilité de les adapter en cas d'évolution majeure de son environnement économique, technologique ou compétitif.

 

Marignane, octobre 2010

Lutz Bertling

Partager cet article

Repost 0
Publié par CGC EUROCOPTER - dans Tracts
commenter cet article
23 novembre 2010 2 23 /11 /novembre /2010 21:34

 

Un préalable à la négociation :

la prorogation de l’accord AGFF !

 

Tract AGFF


L’accord AGFF permet de garantir une retraite sans abattement à l’AGIRC et à l’ARRCO, pour un salarié liquidant sa retraite entre 60 et 65 ans au régime général.

 

Si cet accord n’était pas prorogé le salarié serait pénalisé par un abattement sur ses retraites AGIRC/ARRCO, pouvant atteindre 22 %.

 

Le 25 novembre prochain, les partenaires sociaux ouvrent les négociations AGIRC/ARRCO, l’actuel accord se terminant le 31 décembre 2010.

 

La CFE-CGC revendique la prorogation de l’accord AGFF pendant la durée des négociations afin de garantir une retraite à taux plein aux salariés qui prendront leur retraite début 2011.

 

Tous actifs pour nos retraites !

Partager cet article

Repost 0
Publié par CGC EUROCOPTER - dans Dossiers
commenter cet article