Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Contacts



Marignane

Tel : 04 42 85 7007
Tel : 04 42 85 8613

Email: cgc.ecf@free.fr


La Courneuve

Tel : 01 49 34 4000
Tel : 01 49 34 4750

syndicat-cn-cgc@eurocopter.com

Recherche

Votre bureau

A Marignane

A La Courneuve

  • Jean-Luc  DEMILLY
  • Jacques ROSSE
  • Christophe CIUMEI

Archives

8 mars 2016 2 08 /03 /mars /2016 06:09

Toulouse, le 07 Mars 2016

 

ACCORD MIXITE EGALITE PROFESSIONNELLE 

BILAN DE L’ACCORD AIRBUS GROUP

2013-2015

 

 

La Direction d’Airbus Group et les Partenaires Sociaux se sont réunis le mercredi 02 mars pour examiner le bilan de l’accord triennal sur l’égalité et la mixité professionnelle 2013-2015. Ce bilan est contractuel et est la première étape avant de rouvrir des négociations afin d’améliorer l’accord dans son contenu.

 

La présentation de ce bilan s’est fait autour d’indicateurs issus de cinq grands domaines d’actions prioritaires tels que : la rémunération effective, les promotions, la formation, les conditions de travail et la conciliation entre vie professionnelle et vie personnelle.

 

Ce que la CFE-CGC a constaté lors de ce bilan :

 

  • Rémunérations : Une réduction des écarts de rémunérations entre les femmes et les hommes a été constatée sur l’ensemble des catégories socioprofessionnelles. Si des efforts ont été constatés sur la catégorie dite « ouvriers », il en reste encore à faire sur la population « cadre ». Nous resterons très vigilants sur ce sujet.

 

  • Promotions : un focus a été fait sur la population « Exécutive » féminine dont le nombre de promotions prévu par l’accord est en augmentation.
    Même constat fait sur la proportion de femmes en position 3B (+1,2%) et Cadres Supérieurs (+0,3%). Néanmoins, cette augmentation reste relativement faible au regard des personnels féminins embauchés dans ces catégories.
    Dans l’ensemble, le taux de promotion est « légèrement » supérieur chez les femmes sur ces trois dernières années. Mais ces chiffres sont à prendre avec prudence. Concernant les passages au forfait, la forte féminisation de la population « administratif (tives) » (80%) et l’extrême masculinisation de la population « maîtrise » et « techniciens d’atelier » peuvent biaiser les chiffres.
    Concernant les passages cadres, là encore, les chiffres sont à prendre avec prudence. Le pourcentage de femmes promu dans la catégorie administratif est encore trop déséquilibré par rapport à celui des hommes.
    Cela démontre pour la CFE-CGC, que dans ces métiers les femmes sont trop souvent plafonnées à 335 points.

 

  • Formations : sur la filière encadrement, 20% de participantes dans les sessions FAST, EXPAND, ACHIEVE étaient prévus. + de 30% ont réellement été formés pour un taux de promotion de 41%. Mais attention, nous n’avons pas pu comparer le pourcentage de promotions masculines en séance car nous n’avions pas le chiffre.
    Le pourcentage de femmes formées reste très aléatoire suivant les catégories socioprofessionnelles. Nous noterons que + de 80% des personnels administratifs formés sont des femmes, nous pouvons donc nous interroger sur la nature des formations dispensées au vu du faible pourcentage de promotions dans cette catégorie sur les passages non cadres a cadres.

 

Les négociations vont s’ouvrir le 14 Mars, la CFE-CGC revendiquera :

 

  • De garder en l’état les indicateurs sur les rémunérations, les promotions et l’accession des femmes à des postes y compris les « Exécutive ».
  • Davantage de détails quant à la nature des formations dispensées. Les heures et le pourcentage ne sont pas des indicateurs prégnants car ils ne sont pas comparés à ceux des hommes.
  • La mise en place du Don de jours de RTT et Congés pour enfants malades et/ou handicapés ou gravement malades. Demande faite par la CFE-CGC en 2015 auquel la Direction du groupe avait répondu favorablement.
  • Le fractionnement des jours de congés pour enfants malades par demi-journées.
  • Qu’une réflexion soit engagée sur l’extension du télétravail, pourquoi ne pas l’étendre et l’ouvrir à d’autres personnes, d’autres métiers ?
  • Qu’un dialogue s’instaure autour des indicateurs sur la mixité des métiers, car ils stagnent pour des motifs conjoncturels et de choix des jeunes filles.
    Pour attirer ces populations, ne pourrions-nous pas nous orienter vers des formations aéronautiques dispensées aux femmes en recherche d’emploi ?

 

La CFE-CGC apportera toute sa contribution et sa détermination afin de faire progresser cet accord. Nous avons noté des résultats positifs sur les sujets que nous avions soutenus et revendiqués lors du dernier accord.

D’autres sujets doivent être abordés sur les trois prochaines années afin de rendre cet accord encore plus pertinent et donner à nouveau plus de droits aux salariés(es).

 

 

Partager cet article

Repost 0
Publié par CGC AIRBUS HELICOPTERS